Les Républicains Viennent de Supprimer la Seule Institution Luttant Contre le Piratage des Elections aux USA

Cet après-midi, les Républicains ont voté un texte de loi visant à supprimer l’organisation appelée Election Assistance Commission (EAC), dont le but est d’assurer qu’aucun hacking n’ait lieu lors d’élections, et d’aider au bon déroulement des votes dans chaque état. Ces dernières années, les principales actions de l’agence ont par exemple été de rendre les bureaux de vote plus accessibles pour les handicapés, de réduire le temps d’attente les jours de vote, et de moderniser les machines à voter. On se demande donc: était-ce si important de supprimer une telle institution? En quoi cela va-t-il aider le pays? Etait-ce vraiment plus urgent que, je ne sais pas, travailler sur la réforme de l’assurance maladie, l’emploi des personnes peu qualifiées ou sur réduire le poids des lobbys à Washington, points sur lesquels Trump avait basé l’essentiel de son programme?

Thomas Hicks, un membre de l’EAC, explique que la suppression de l’agence est une terrible erreur: “C’est la seule agence qui s’occupe du côté administratif des élections. On est en contact avec 8000 jurisdictions à travers le pays, on touche à tout, des processus d’inscription au comptage des bulletins. Le texte de loi approuvé aujourd’hui ne dit rien sur qui va s’occuper de tout cela à présent.”

Une quarantaine d’organisations sont de suite montées au créneau en critiquant la récente décision. Le Brennan Center for Justice par exemple, a contacté certains responsables du parti Républicain en espérant l’annuler. “L’EAC est la seule agence fédérale dont le but est d’améliorer l’aspect administratif des élections. Il gère aussi d’autres activités essentielles, qu’aucun autre organisme n’a les moyens de gérer.”

Ce qui inquiète encore plus, c’est que tout ceci arrive alors que nous sommes en pleine crise de confiance dans le système de vote actuel, la Russie étant suspectée d’avoir essayer d’infiltrer des machines de vote dans vingt états lors de l’élection présidentielle, et d’avoir potentiellement réussi dans au moins quatre. En 2014, après qu’Obama a prévenu que les machines vieillissantes pouvaient représenter un danger pour le pays, le Brennan Center for Justice avait trouvé que 42 états utilisaient des machines vieilles de plus de 10 ans, dont la sécurité n’était pas garantie. Pourquoi supprimer un organisme dont la tâche est justement de moderniser ces machines, et de réduire le risque de fraude?

Encore plus ironique. Comme on l’expliquait il y a quelques jours, Trump crie à qui veut l’entendre qu’entre “3 et 5 millions d’immigrants illégaux” lui ont coûté le vote populaire (Hillary Clinton comptabilise presque 3 millions de vote de plus que lui), et qu’il veut lancer une enquête contre cette supposée fraude électorale – à laquelle personne ne croit à part lui d’ailleurs. Pourquoi supprimer la seule organisation capable de prouver qu’il y a eu fraude, et protéger le pays d’une future menace – qu’elle soit intérieure ou extérieure?

La réponse n’est malheureusement pas bien difficile à deviner. De un, aucun immigrant illégal n’a voté lors de l’élection présidentielle; de deux, Trump veut s’assurer que son meilleur ami Putin – qui lui a probablement donné un petit coup de pouce pour être élu – ne soit pas embêté; et de trois, la nouvelle administration veut s’assurer que le processus de vote est aussi difficile que possible, pour garder la main sur la situation unique dans laquelle elle est en ce moment (une majorité Républicaine au Congrès, et un Président Républicain à la Maison Blanche).

C’est moi, ou on est en plein épisode d’House of Cards?

More from The Rapporteuse

SNL Se Moque de la 1ère Conférence de Presse Désastreuse de Trump

Samedi soir, comme on s’y attendait, Alec Baldwin a repris sa cravate...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *